JURA-THAI-DISCOVER and Caves of Thailand

Les annale de Siam ( en cours)

  

Ce sont les traductions des annales de Chiang Mai, qui ont ete
ecrites en pali sur des feuilles de latanier.
 
Suranamahiniyam buddhasetham namitva sugatapabhavadhammam sad-
husanghanhancanamitva aham rajanurajadayarathadipativakkhami
sabbadukkhabhayaroga antaraya vinasantu.
Peuple, ecoutez l'histoire de chacun des souverains ayant regne
sur le trone de Nophaburi Sri Ping Xai Xieng Mai, la plus grande
cite des cinquantes-sept du Lanna, depuis le regne de Lavacan-
karaja a celui de Praya Mang Rai, et jusqu'a maintenant.
(Je commence) donc par venerer les trois joyaux avec les premieres 
formules de Suranamahiniyabuddhasetham.
Aham, je; namitva, vener; Buddhasetham, le Buddha plus precieux
que les trois mondes; aham,je; namami, venere; dhammam, la doct-
rine; sugatabhava, rampe servant à tous pour parvenir au Nibbana;
namitva, je venere; Sanghanca, la communaute aux deux groupes;
ariyasanghasamuttisanghadakkhineyyo, dignes de recevoir les dons;
aham, je; vakkhami,vais parler de; rajanurajavamsa, tous les
souverains;dayadarathadhipatti,qui se sont succedes; sabbadukkha
sabbabhayaroga, (que)tous malheurs, maladie et dangers; vinassantu,
disparaissent; me, de moi.
Tathayamanupubbikalha, on parlera des regnes successifs depuis
le debut, de ce que les maitres ont connu, et qui est la verite.
 
Chiang mai vers 1880
 
Histoire de Xieng Mai
 
Quand le Bubbha Kassapa fut parvenu au Nibbana, Gotama notre
seigneur se perfectionnait, à l'etat de Buddha.
Apres sa naissance, il devint souverains dans Baranasi, et, il
etait doue de merite, d'intelligence, de force, de beaute, de tous
les signes caracteristiques d'un male. Il porta le nom de Mahasam-
antaraja et vecut un Asongkhai d'annees.
Son fils Vararaja lui succeda, a qui succeda son fils Varoja, a
qui succeda son fils Kalyana, a qui succeda son fils Uphosata, a
qui succeda sont fils Vara Uposa, a qui succeda sont fils Mandhatu,
a qui succeda sont fils Cetiya, a qui succeda sont fils Mucala, a
quisucceda sont fils Mahamucala, a qui succeda son fils Muccarinda,
a qui susseda sont fils Sagara, a qui succeda sont fils Saradeva,
a qui succeda sont fils Rata, a qui succeda sont fils Bhattiraso,
a qui succeda sont fils Ruciya, a qui succeda sont fils Suruciya,
a qui succeda sont fils Panada, a qui succeda sont fils Mahapanada,
a qui succeda sont fils Pattapa, a qui succeda sont fils Mahapat-
tapa, a qui succeda sont fils Mahameru, a qui succeda sont fils
Meru, a qui succeda sont fils Mahameru, a qui succeda sont fils
Acsima, a qui succeda sont fils Maha Acsimaraja.
On en compte vingt huit depuis Mahasamantaraja qui ont regne
dans Baranasi, Rajagana, Mithila, Kusavati.
Viennent ensuite les cents souverains, a qui succedent les cin-
quantes six souverains, a qui succedent les quatre vingt quatre
mille souverains, a qui succedent les trentes six souverains, a
qui succedent les vingt deux souverains, a qui succedent les
douzes souverains, a qui succedents les quatre vint quatre mille
souverains, a qui succednt les les quatre vingt quatre mille
souverains ayant en tete Maghadevacakkavatti, a qui succèdent les seize
souverains ayant en tête Kalharajacawatti, jusqu'au fils d' Okakaraja appelé
Okavamukkha. Okaraja ayant proclamé vice-roi le fils d'une concubine,
Okamukkha, le fils légitime, irrité contre son père, partit, accompagné de ses suivants
et de se frères utérins, fonder Kappilavatthu. Il prit sa soeur cadette pour reine, afin
que la dynastie ne fût pas mélangée à d'autres. Pour cette raison, cette dynastie fut appelée
la Sakyaraja.
 
Il eu pour fils Punna, qui eut pour fils Candama, qui eut pour fils Candamukkhasiviraja,
qui eut pour fils Sanjeyya, qui eut pour fils Vessantaradhammikarajabodhisata.
De Mahasamantaraja à ce dernier, il y eut deux cent soixante-sieze mille deux cent
soixante-quinze souverains.
Vessantra eut pour fils Jari, qui eut pour fils Sivivahana, qui eut pour fils Sihassara.
De Jari à  Sayasena,  on compte trente neuf mille neuf cent quatre vingt dix neuf souverains.
Jayasena règnant à Kappilawatthu, eut pour fils Sihalanu et our fille Yasandhara.
Devadahasakka règnant à Devadaha Nagara et lui aussi de la dynastie Sakyaraja, eut pour fils: Anjanasakka l'ainé, Kaladevira, et une fille: Kancanakummari. Il envoya sa fille devenir belle-fille de Jayasena, c'est-à-dire reine de Sihatanakummara. Jayasena envoya sa fille Yasodhara devenir la reine de  Manjanasakka, fils du souverain (de) Devadaha Nagara.
Kaladevira, à qui la situation de laique ne plaisait pas, partit se faire hermite.
Sihatanu eut cinq garçons: Suddodhanakummara, Sukodana, Sakodana, Dododana, Amittodanakummara; et deux filles: Amitta et Parittakummari.
Anjanasakka, marié à Yasodhara, eut deux garçons: Suppabudha et Dantapanikummari; deux filles: Sri Mahamaya et Pajjapatigotamikummari. Celles-ci furent envoyées devenir reines de Suddodhanarajakummara. Gotami, la cadette, eut la première deux enfants: d'abord un garçon, appelé Nandakummara, et une fille, Janapadakalyani. Quant à Sri Mahamaya, l'ainée, elle eut, à l'âge de cinquante six ans tois mois, un fils appelé Siddathakummara, qui est notre Seigneur le Buddha.
 
 
 


27/12/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres