JURA-THAI-DISCOVER and Caves of Thailand

Trouillette 2/10/2011

Dimanche 2 Octobre : La Trouillette

Champfromier (Ain)

 

Participants : Michel Neyroud (scmjcb), Patrick Vistalli (scmjcb), Ludovic Manillier (scmjcb), Christophe Girod (scmjcb), Stéphane Girardin (ssg), Thierry Tournier (sdno).

 

Toune : Dimanche tout le monde se retrouve à 9 heures sur le parking.

La première équipe constituée de Patrick Vistalli, Ludovic Manillier et Christophe Girod, rentrent armés du matos topo, désob et quelques cordes à 9h45 avec  pour objectif, la descente des puits entrevus la dernière fois dans la galerie du déca. (galerie post-siphon  latérale à la galerie du Mâts).

La veille  Ludo et Philippe L., avaient installé un tuyau pour vidanger le siphon, dans l’espoir de pouvoir faire l’explo le lendemain. Mais cette fois la voûte mouillante barrant l’accès aux puits n’a  pas baissée, donc en attendant une éventuelle vidange l’équipe décide de revoir la galerie du chien.

Environs  2 heures plus tard, de retour devant une voûte mouillante désespérément pleine, nos trois compagnons,  déçu par les bizarreries de la Trouillette ressortent avec le tuyau.,

La deuxième équipe constituée de Michel Neyroud, Stéphane Girardin et moi, nous dirigeons vers le siphon terminal de la galerie du Mâts avec deux blocs de 7 litres.

Stéphane plonge  la branche gauche du siphon qui est une succession de passages noyés ponctués de cloches ou de petits passages à l’air libre.

Le quatrième et dernier  siphon se termine à la base d’un puits d’environs 8m sans réelle espoir de continuation, mais toute fois à revérifier  à deux.

Entre le deuxième et le troisième siphon, une lucarne part sur la gauche et débouche sur un puits de quelques mètres avec une circulation d’eau qui se jette dans un nouveau siphon.

Stéphane ré émerge après 50 minutes, vaincu par le froid légendaire de la Trouillette.

Au retour nous remontons les blocs près du ressaut pour une prochaine plongé.

De retour à la salle de l’horloge Stéphane franchis le siphon d'entrée pour récupérer une nouvelle bouteille, que nous emmenons au bord su siphon de la St Valentin, Stéphane change la chaux de son recycleur qui avait pris l’eau lors de la dernière crue, et fait de l’ordre dans son matos qui restera au bord du siphon pour dimanche prochain. Je ramène le recycleur en haut du ressaut de la corde à nœud pour plus de sécurité.

 

TPST : 5h30

 

Observation inhabituelle d'un rhinolophe dans le début de la galerie

st valentin, entre l’échelle fixe et le pied des ressauts.

 

 

 

 



03/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres