JURA-THAI-DISCOVER and Caves of Thailand

Trouillette 08/09/2012

Samedi 8 Septembre : TROUILLETTE

Champfromier (Ain)

Participants : Stéphane Girardin, Nicolas Andreini,Moogly, Nicolas Kettler, Lulu, Ludovic Manillier, Jérôme Rousselle, Thierry
Tournier.

Toune : J’arrive à 12h30, Stéphane est déjà là, super motivé pour aller revoir le deuxième siphon de la St Valentin. Seulement un petit problème de sonde sur son recycleur l’inquiète. En attendant le reste de la troupe, Nico, qui arrive entretemps et
moi-même, donnons un coup de main à étalonner son fil d’Ariane.

A 2h30 et après de longues réflexions sur le déroulement des opérations, l’équipe rentre dans le trou, objectif : pousser un maximum de matos au siphon de la St Valentin et plongée de celui-ci pour une dépose d’un bloc de 20l, en haut du puits remontant.

Lulu, Ludo et moi passons , tout d’abord au siphon d’entrée pour y relever la sonde.

Nous rentrons enfin dans le trou vers 15h en ayant pour ma part déchirer  ma botte droite au niveau du talon, ce qui me gênera passablement dans la progression. Puis nous récuperons un bidon de détendeurs à l’entrée du trou et rejoignons le gros de la troupe qui a décidé entre temps,d’annuler la plongée profonde et de laisser le recycleur dans la salle de l’Horloge, le manque de temps et de porteurs auront  mis à mal la motivation de Stéphane.

Avec Lulu, nous filons au siphon des Conduits pour relever les infos de la sonde, puis vu notre progression sénatoriale, l’état de ma botte et les impératifs de Lulu, nous décidons de ressortir.

Entre temps, Ludo et Jérôme tentent un élargissement à la paille de l’étroiture soufflante de la galerie des conduits en vain.

TPST: 2h et 5h pour l’équipe St Valentin

La journée fut néanmoins positive, les  sondes ont parlées (voir un résumé succin, ci-dessous), et Stéphane à put déposer une 11 l, une 20 l. et une 2 l. à environs.200 m. de l'entrée du siphon. (copie de son rapport ci-dessous).

 

 

Date 
  et heure de dépose

Date et heure de relevé

Montée des eaux maximum

Température max/min

Siphon d’entrée

Hiver 2011/12

30/11/2011

18 :30

18/02/2012

14 :30

15,09m

7°16

6°17

Siphon d’entrée

Eté 2012

28/05/2012 12 :21

08/09/2012

14 :45

13,97m

6°49

6°18

 

Siphon des conduits

17/05/2012

10 :00

08/09/2012

15 :00

17,70m

6°27

5°80

 

 

 

 

L’analyse des sondes du siphon d’entrée et des Conduits nous
montre que :

 

- L’eau des Conduits est toujours légèrement plus froide de 2 à 3 dixièmes de degrés que le 1er siphon.

- Par exemple, le 8 juin dernier, 32 mm de précipitation à la Chandelette, les conduits sont monté en charge sur une hauteur de 17m (conduite forcée) alors que le 1er siphon ne dépasse pas les 14m (déversoir).
C'est-à-dire à peu près la même configuration observée par Jèrôme en décembre dernier, mais avec une réactivité peut être plus rapide.

- Que la température de l’eau baisse lors des crues.

- Que les crues peuvent être violentes, souvant une paire d’heures pour passer du niveau 0 à 13 mètres.

- Que la décrue la plus rapide est de 9 mètres en 7 heures, mais que pour la majorité des cas, il faut compter le double.

- Que le réseau des conduits se noie complètement avec un mise en charge plus importante de 3 à 4m de la 1er siphon.

 

 

 

Un exemple de crue estivale:

Le 31 Aout, 18 mm de précipitation à la Chandelette, Julie se fait surprendre  par une montée des eaux dans
la galerie des Conduits, environs 4 heures après les dernières pluies, alors que les niveaux semblaient à l’étiage. Le siphon des Conduits est monté de 6m50 en 2h45, puis 2 heures plus tard, le 1er siphon commencait à monté pour atteindre 5m47, en 1h32. (pourquoi ce retard de 2 heures ? l’eau des conduits resortirait-elle en partie plus en aval dans le lit de la Volferine avant de se déverser dans le siphon d’entrée ? Et si à l'étiage, la Volferine venait directement  du méandre , en sachant que les circulations de la Trouillette ont tendance à s'écouler vers l'intérieur du plateau).

 

Les sondes enregistrent en secondes et nous la programmons sur 900 secondes ce qui correspond à ¼ d’heure. Nous aurons plus de précision lorsque que le cumul des secondes sera daté correctement.

 




  1er  siphon    
 
 
  Siphon des Conduits  
  
  
  
       
 Sonde due la crue du 31 Août 
 

 
 

    
                                                                                                     

 

 

 

Compte-rendu de Stéphane :

 

Stéphane:« Concernant samedi j'ai vu trop gros malgré toutes les
personnes qui se sont sympathiquement rendues disponibles et n'étais non plus
pas assez clair concernant les objectifs du jour. A partir de là, une sonde
incertaine, le temps qui passe,... et on était vite largement en dehors d'un
horaire raisonnable.

 

Malgré tout nous avons aussi pu avancer niveau St-Valentin : il y
a une 11 l, une 20 l. et une 2 l. à env. 200 m. de l'entrée, c'est à dire après
les passages plus étroits de la zone initiale; Nico a plongé le siphon en ayant
eu du plaisir et le propulseur est aussi près du siphon.

 

Comme portage pour la prochaine fois il y aura un gros kit combi,
un autre kit avec les accessoires (détendeurs, ordi,...) et le container de
chaux, et le recycleur (moins embêtant à transporter sans le container de
chaux). Je m'arrangerai pour tout préparer au bord du siphon avant le jour de
la plongée ! La date prévue est le 30.9.

 

La prochaine fois je déposerai la 11 l. à 400 m, la 20 l. en haut
du puits vers 650 m, la 2 l. restant à 200 m. et compte voir le terminus en
ayant donc posé la ligne de sécurité. Je prendrai un petit kit avec une corde
pour essayer de voir le S2. Voici donc dans les grandes lignes, ma motivation
est intacte.

 

Pour ce qui est des noms de siphons, pour celui que j'ai trouvé -
qui est d'ailleurs probablement le même interrompu par un éboulement - mon
sentiment est que, par exemple, Xavier Goyet le mériterait car, avec le matériel
de l'époque, il n'est parvenu qu'à 90 m. de la sortie de ce siphon et il en a
en outre fait le gros du boulot, comme Toune l'a mentionné. A voir aussi
évidemment par rapport au premier siphon de la St-Valentin...

Et peut-être y aurait-il d'autres endroits plus appropriés
auxquels vous avez certainement dû penser, mais il est évident que j'ai aussi
en tête notre ami Bébert qui disait toujours qu'il trouve que la Trouillette
est un beau trou.

 

Ce sont juste des sentiments que j'exprime, rien de plus.

 

A plus et merci pour le coup de main. »

 

 

 

 



12/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres