JURA-THAI-DISCOVER and Caves of Thailand

Nan, promesse de belles découvertes


Agrandir le plan

 

Ban Mani Phruk 2009 Expedition

Après une pose de trois ans le Shepton Mallet Caving Club a organisé une septième expédition majeure en Thaïlande en février 2009. Auparavant le club avait exploré de grands réseaux, principalement horizontaux dans la province de Tak, à l'Ouest de la Thaïlande et Phetchabun, centre de la Thaïlande. Pour cette septième expédition le club s'est déplacé plus au Nord, dans la province de Nan dans le but d'explorer les cavitées principalement verticales..

 

L'équipe de l'expédition, composé de sept membres du Shepton Mallet Caving Club et un membre du Canberra Speleological Society, assisté par trois thais pour l'intendence du camp. Le camp de base de l'expédition a été installé dans le village de Ban Mani Phruk, amphoe Thung Chang dans la province de Nan.

Au cours des sept jours passés dans le camp une grotte a été explorée jusqu'à 306 m de profondeur, un record de profondeur pour la Thaïlande, et deux autres grottes très prometteuses ont été trouvés, mais  pas explorées.

 

Emplacement

L'expédition basée à Ban Mani Phruk (19 ° 26 'N, 101 ° 04 ' E), village Hmong à l'altitude de 1 400 m dans la partie Nord de la province de Nan.  district de Thung Chang  est facilement accessible par la route de H1291. puis par la H1080 à Chiang Klang. Le point le plus élevé de la région est le Phu Pha Phueng 1,657m . L'extrémité nord du massif fait parti du Parc National Doi Phukha, le village est ses environs cultivés en sont exclus. Le plateau qui a été exploré couvre environ 60 kilomètres carrés.

La culture du maïs et du chou ont remplacé la forêt sur les collines avoisinantes du village . Le fond des nombreuses grandes dolines sont particulièrement prisée pour l'usage agricole en raison de leurs sol fertiles, et à l'approvisionnement en eau . C'est pour cette raison que de mauvaises pistes ont été crée menant toutes au fond des dollines

L'hébergement a été aimablement fournie, gratuitement, par le Ban Mani Phruk Security Development Project qui, malgré son nom, il s'agit d'un centre d'agro-tourisme.

 

 

Explorations précédentes

 

Divers guides touristiques mentionnent des grottes dans le Parc National Phuka Doi. Tham Pha Kong est décrite dans la 8e édition du guide Lonely Planet Thaïlande et dans 'Caves of Northern Thailand' guidebook , tandis que Tham Lawng est référencée dans la 10e édition du Lonely Planet. Ces grottes sont près de Pua qui est d'environ 30 km au sud de la zone d'expédition.

Le livre de Goodden donne un itinéraire très détaillé pour se rendre à Tham Pha Daeng et plusieurs pages décrivent Tham Pha Phueng, qui est près de Ban Mani Phruk.

Bien que les grottes étaient signalés dans la documentation touristique la première visite connue par des spéléologues à Ban Mani Phruk était en avril 2005. Une équipe de quatre spéléologues du Canberra Speleological Society et du Shepton Mallet Caving Club , dirigé par un consultant du karst travaillant pour le Thai Royal Forest Department suivant les informations touristiques pour Tham Champhi, Tham Pha Phueng et Tham Ho Ho-Ying Chai sur la route H1080 dans les collines ainsi que le H1291. Des autorisations on été accordées par le centre de visiteurs du "Ban Mani Phruk Security Development Project" et plus d'informations sur les grottes à proximité ont été obtenues.

Ce qui a conduit à la premiére exploration de Tham Pha Phueng j'usqu'à un puit de 7 mètres. Le lendemain, le puit a été descendu et arrêt en haut d'un grand puit où les pierres tombent pendant 5 secondes '. Cette tres courte visite confirmait le potentiel de la région. En juillet 2008 une expédition française de quatre personnes , dirigé par Philippe Jarlan,ont exploré Tham Pha Kao près de Bo Kluea, environ 25 km au sud-est de Ban Mani Phruk

 En septembre 2007, Andy Manners du Shepton Mallet Caving Club contacte Martin Ellis suggerant une expédition en Thaïlande. il est alors proposée de descendre le grand puit et d'explorer la région. Trois visites de reconnaissance ont été faites à Ban Mani Phruk par Martin (en janvier 2008), Phil Collett (en mars 2008) et par Martin, Ivan Hollis et Terry Bolger (décembre 2008).

Conclusions tres positives de l'expé et les perspectives restent interessantes, étant donnée les nombreuses pertes non explorées du plateau et la distances supposée des résurgences

 

 

.

 

Pour en savoir plus, visitez le rapport d'expé de Martin Ellis

Ban Mani Phruk 2009 Expedition report



05/09/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres