JURA-THAI-DISCOVER and Caves of Thailand

Plongée à la Trouillette du 7 Septembre 2013

Samedi 7 Septembre : La Trouillette (FC1)

Participants : Jean-Jacques Humbert (SCS), Christophe Girod (SCMJCB), Stéphane Girardin (SSG), Julie (journaliste au Dauphiné Libéré), Thierry Tournier (SDNO), Nida à l’extérieur et  Bruno Moiret (SCMJCB) et son fiston de passage.

trouillette 7 septembre 2013.jpg

 

Toune : RDV 10h sur le parking, interview de Stéphane par Julie. Je part en premier avec un kit chargé de 2 biberons et 2 bidons pour une plongée éventuelle de Jérôme dans la galerie du Chien. Stéphane me dépasse rapidement et prend de l’avance pour préparer son matos. La petite vasque avant le ressaut de 4m est presque vide (bon présage). Je dépose le kit en haut du ressaut de la corde à nœud, des fois que…puis jette un coup d’œil dans la galerie du Chien, la voûte mouillante est pleine, je la réamorce puis file rejoindre Stéphane.

Le siphon est clair, Stéphane se prépare, Christophe et Jean-Jacques arrivent avec le reste du matos, puis Jérôme et Julie. Séances photos, Stéphane s’immerge à 1h20, non sans oublier 4 bouteilles en plus du propulseur.

Nous ressortons, sans oublier de ramener une partie des bouteilles au 1er siphon dont une destinée au siphon des Conduits. Je reste en soutient à Jérôme dans les ressauts pour faire descendre Julie, qui se débrouille pas si mal que cela.

Dehors il pleut. Nida a quand même ramassé un peu de bois. La météo s’arrange, Jérôme raccompagne Julie à Champfromier et en profite pour ramener une grille.

Le temps passe et menace, nous commençons les grillades à la façon Bear Grylls, les bouteilles (pas celles de plongée) commencent à se vider, Bruno à vu de la fumée, ses reflexes de pompiers l’ont fait intervenir rapidement sur le sinistre.

16 h, nous retournons au boulot. Stéphane est déjà ressortit du siphon et a déjà commencé à faire les paquetages. Il a fait environs 400m, malgré l’eau limpide du tout début, l’eau toujours trouble le décide à renoncer à la traversé, mais en profite pour inspecter ces arrivées d’eau au plafond dans la zone des 300m. Le CR de Stéphane serra plus explicite.

Relativement pressé, je me charge du propulseur que je ramène au 1er siphon. J’attends 1/2h à l’extérieur et retourne dans mes pénates.

Un maximum de matos est ressortit aujourd’hui, j’apprendrait un peu plus tard que Jérôme à fait le transporteur dans le 1er siphon.

Belle sortie, belle ambiance, mais la Trouillette continue toujours à se battre férocement pour garder ses secrets



08/09/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres